Devine qui je suis

Quand je suis née, j’ai un peu pleuré.

Mais c’est normal, tu sais des fois quand on est petit on pleure.

Après, mes yeux ont changé de couleur. L’œil gauche est resté bleu, et l’œil droit est devenu vert. Sauf sous la paupière où il est resté bleu.

Après, j’ai eu des couettes, et c’est là que tout a commencé.

Quand j'ai eu des couettes, j'ai voulu créer quelque chose de grand, d'utile et qui aiderait le monde.

J'ai alors décidé d'être inventeuse. Je m'enfermais dans ma bulle et je travaillais dur.

J'avais besoin de matériel, mais j'étais pas difficile. J'ai trouvé mon bonheur dans la papeterie de mes parents. J'assemblais trombones, scotch, papiers, cartons et attaches parisiennes pendant des heures. Les attaches parisiennes c'était mes préférées. C'était le matériel de luxe.

J'avais dans le ventre l'envie de réaliser et dans le cœur le désir d'aider. Quand j'inventais, je voyais devant moi un outil formidable se créer. Jusqu'à ce que ma bulle éclate. Je réalisais alors que je n'étais qu'une petite fille qui regardait un dessin animé avec dans la main une boule de scotch et de papiers emprisonnant trombones et attaches parisiennes. Une invention aussi solide qu'un coup de vent et aussi utile qu'un cure dent (si tu veux on en parlera un jour). Mes espoirs s'envolaient, je jetai la boule de tout et je n'en faisais rien.

Aujourd'hui j'ai les cheveux courts.

Mes yeux sont restés imprimés bleu et vert.

Je chausse du 34 en âge et du 36/37 en pieds.

J'invente encore, parce que j'ai les idées qui poussent vite, plus vite que les cheveux. Elles rebondissent les unes sur les autres. Je leur demande de se mettre en rang, ou de revenir plus tard, mais elles n'écoutent pas. Elles restent là, elles continuent à sautiller. Ce que j'en fais ? Je les partage, ou je joue avec.

Ce que j'aime faire, c'est créer du lien. Entre les personnes, entre les idées, entre les projets.

J'aime raconter et quand je serai grande je serai conteuse, écrivaine (livres et spectacles) et doubleuse vocale. Depuis un petit moment, je nourris le tiroir de mon buffet avec des textes que j'écris. Je lui offre une cure d'amaigrissement. Et je pose les textes ici.

Mon travail c'est la communication : tu me dis qui tu es et on construit ensemble ta communication, mieux que ça, on trouve ensemble des leviers de communication inexploités.

Dans ce blog, tu trouveras

- des histoires inventées, inspirées ou non de faits réels

- des textes avec ou sans rimes

- des chroniques sur des découvertes culturelles

- des partages de pensées.

Si tu cliques sur "Odette dit tout haut ce que j'écris tout bas", tu entendras ce qui est écrit. Pourquoi ? Parce que j'aime le voyage et la musique que permet la voix. Odette m'a prêté sa voix et je la remercie.

Belle journée et merci pour ton attention !

PS : je t'aime bien